0 Dans Blablatage/ Food/ Healthy/ Wellness

Comment mon combat contre les kilos est devenu un combat contre moi-même !

Salut tout le monde,

Aujourd’hui, article un peu plus perso vu qu’il concerne mon combat contre les kilos ! Depuis toujours, j’ai été un peu ronde et par périodes franchement grosse… Mais surtout mal dans ma peau. Je ne critique nullement les personnes pulpeuses et qui assument leurs courbes, je les applaudis même. Car chez moi, les changements de silhouette ont toujours eu lieu dans la douleur.

Mon problème principal est/était (je ne sais pas encore quel temps utiliser) de compenser toutes mes émotions dans la nourriture. Stressée à cause d’un examen important ? Miam, une orgie de chocolat. Gros chagrin après une déception amoureuse ? Hop, un fast food bien gras. Quelque chose à fêter ? On fait péter les chips et l’alcool. Emue par des tracas quotidiens ? Je cours vers une pizza mozzarella avec double ration de fromage. Je m’ennuie ? Tiens, prenons une glace pour passer le temps… Cette situation n’est tout simplement pas saine car tout évènement, positif ou négatif, donnait lieu à des engloutissements caloriques. Je suis/étais un estomac sans fond et les proportions ingurgitées gargantuesques.

 

Combat contre les kilos

 

A de nombreuses reprises, effrayée par le chiffre affiché sur ma balance, j’ai entrepris l’un ou l’autre régime. Souvent avec beaucoup de volonté et de contrôle, en tout cas au début… Jusqu’à ce qu’une grosse baisse de moral ne pointe le bout de son nez et me voilà repartie dans mes mauvaises habitudes. Je ne compte plus le nombre de régimes que j’ai dû faire mais je peux vous en citer quelques-uns : diététicienne, Dukan, Montignac, Zermati, régime soupe, sachets protéines, compléments alimentaires et j’en passe. Il n’y en a aucun qui m’a permis de tenir un poids stable sur la durée ! Mais par contre, tous ont contribué à un effet yoyo continu. J’ai dû perdre plus de 50 kilos en additionnant tous ces régimes, mais tous repris peu après…

Il m’a fallu du temps pour accepter que le problème était d’abord dans ma tête et dans mes tripes, ancré au plus profond de moi. Les règles de diététique, ça fait belle lurette que je les connais ! Par contre, ce qui m’est/était inconnu est de gérer mes soucis autrement que dans la nourriture. Un travail de longue haleine entrepris depuis environs deux ans et qui semble porter ses fruits ! Mais comme je suis prudente, je préfère encore mettre les temps de certains verbes utilisés au passé et au présent …

Si vous vous reconnaissez dans ces quelques lignes, je vous encourage à réfléchir sur votre auto-perception avant de vous lancer corps perdu dans un xème régime. Le déclic n’est peut-être pas dans la diète à la mode mais dans vos mauvaises habitudes et votre image de vous-même. En tout cas, c’est ce qui a été l’élément déclencheur chez moi et je souhaitais partager mon histoire… Ou comment mon combat contre les kilos est devenu mon combat contre moi-même !

 

Combat contre les kilos

 

Dans mon parcours, la nourriture a été un exutoire facile et docile pour étouffer mes émotions. Mais petit à petit, j’ai appris à mieux m’écouter, à me respecter et à arrêter de dire amen à tout. Si quelque chose ne va pas, autant en parler plutôt que de me réfugier dans le frigo ! Culpabilité et calories en moins, je vous assure.  Reprendre le contrôle de ses émotions, voilà la clé !

Le travail de fond indispensable étant entamé, je me suis inscrite chez Weight Watchers en mai 2012 pour une perte de poids lente mais saine et sans frustrations. Cette méthode me convient tout à fait et je me permets quelques écarts de temps en temps 😉

J’espère que ce billet pourra aider certains ou certaines d’entre vous.

Prenez soin de vous,

Caro

 

 

Articles qui pourraient également vous intéresser

Pas de commentaire

Réagir