fbpx
0 Dans Maquillage/ Soins/ Wellness

Livre « Le Monde de la Beauté » de Mark Tungate

Coucou,

Petit quizz « beauté » en guise d’introduction (réponses en bas de l’article) :

1. Quel est le premier produit à succès lancé par Helena Rubinstein ?

2. Quel a été le premier domaine d’activité de Revlon ?

3. Qui a lancé Clinique, la gamme soumise aux tests d’allergie ?

4. Qui est le roi du maquillage du cinéma dans le Hollywood des années 1920 ?

5. Pourquoi les fans de The Body Shop tombent-ils des nues en 2006 ?

 

Toutes ces anecdotes sont relatées avec brio dans l’ouvrage « Le Monde de la Beauté » de Mark Tungate. Résumé :

L’auteur nous fait plonger dans l’histoire et l’évolution de la beauté et de son business. Des secrets de Cléopâtre jusqu’aux ateliers de tatouage de Brooklyn, en passant par les boutiques de luxe parisiennes et l’émergence des produits bio, il a mené l’enquête pour comprendre comment l’industrie de la beauté a évolué et comment elle fait rêver. Il a interviewé des responsables et fouillé dans des archives, analysé leurs stratégies marketing, visité les laboratoires de ceux qui cherchent les clés de la jeunesse éternelle. 

 

17.Livre beauté

 

J’ai apprécié parcourir cette « Bible pour Beauty Addict » tant elle regorge de détails passionnants sur les grands noms tels que Helena Rubinstein, Elisabeth Arden, Estée Lauder, L’Oréal ou Max Factor. Les détails historiques, la personnalité des fondateurs et l’évolution des mentalités rendent la lecture très agréable et intéressante.

L’auteur parvient également à nous inculquer les concepts de marketing à l’origine de ces success stories. Car il ne faut pas se leurrer, le monde des cosmétiques est étroitement lié au monde de la publicité !

J’ai un peu moins aimé le côté « scolaire » du bouquin qui fournit un résumé en fin de chaque chapitre. Je préfèrerais qu’il soit conçu comme un roman du début à la fin. Et la vie personnelle de l’auteur (certains passages dans les derniers chapitres) n’apporte, selon moi, rien à l’ouvrage.

En résumé : je vous recommande cette lecture ! En vente à la Fnac, Amazon, etc.

 

Réponses du quizz :

1. La crème Valaze. Helena Rubinstein est d’ailleurs la première à exploiter franchement la lutte contre le vieillissement dans ses publicités (vers 1903-1905). Elle est également pionnière dans la différenciation des crèmes entre peaux sèches, normales et grasses.

2. Charles Revson (le L de Revlon vient du nom du chimiste, Charles Lachman, associé au projet) monte en 1932 la société Revlon Nail Enamel. L’entreprise comptabilise 80% de parts de marché du marché américain des vernis à ongles dès 1940.

3. Estée Lauder lance Clinique en 1968 avec, dès le début de la marque, un processus de soins en 3 étapes : nettoyer, exfolier, hydrater.

4. Max Factor a apporté à l’industrie naissante d’Hollywood ses compétences acquises dans les coulisses du Grand Opéra Impérial de Russie. Les cosmétiques étaient alors diabolisés, initialement en raison de leurs propriétés toxiques puis de leur association avec le milieu de la prostitution. Hollywood a popularisé le maquillage et exporté les canons de la beauté occidentale dans le monde entier.

5. Anita Roddick, la figure emblématique à l’origine de The Body Shop, vend son entreprise à L’Oréal en 2006. Sa vie entière fut un enchaînement de contradictions : anti-capitaliste qui fit fortune, génie du marketing qui détestait le concept de marque, critique véhémente de l’industrie cosmétique qui vendit The Body Shop à L’Oréal…

 

Toutes les informations contenues dans cet article viennent de :

« Le Monde de la Beauté » – Mark Tungate – Ed. Dunod – 2012 – 320 pages

 

Belle journée à toutes et à tous,

Caro

 

 

Articles qui pourraient également vous intéresser

Pas de commentaire

Réagir