0 Dans Maquillage/ Soins

La vérité sur la péremption des cosmétiques ?

Salut tout le monde.

Une abonnée m’a posé récemment des questions sur la péremption des cosmétiques. Je trouvais le sujet assez intéressant et ai décidé de partager avec vous mes petites astuces pour faire le tri dans mon beauty case.

Les dates de péremption

Contrairement aux produits alimentaires, il est rarement mentionné sur les produits cosmétiques une date de péremption. Mais généralement, on retrouve une indication du nombre de mois de conservation de l’article une fois ouvert (le dessin d’un petit pot ouvert avec x mois). Il s’agit du symbole PAO (période après ouverture).

En dehors de cette règle de base, le bon sens prévaut !

 

 

Les produits de soin

La PAO est une première indication pour vous aider dans votre tri. Peut-être ne trouvez-vous pas ce logo (il était sur le conditionnement en carton jeté depuis belle lurette !) ? Ou peut-être ne vous souvenez-vous plus de la date d’ouverture ?

Quelques signes qui ne trompent pas : si votre crème dégage une odeur étrange, si sa texture devient granuleuse ou si le produit se « sépare » (huile à la surface et crème au fond)… Mettez immédiatement l’article à la poubelle ! Au moindre doute, il vaut mieux sans séparer car une crème qui est périmée peut causer de vrais dégâts.

Le maquillage

Pour les produits directement en contact avec la muqueuse des yeux, comme le mascara ou l’eyeliner, il convient de respecter la PAO (généralement 3 à 6 mois) pour éviter les risques d’infection oculaire.

Pour les autres produits, le maquillage devient périmé quand la texture et son odeur changent. Ne vous fiez donc pas toujours aux indications données par l’industrie cosmétique car un fard à paupière (texture poudre) ou un rouge à lèvres peut tenir bien plus d’un an !

Gardez à l’esprit que les cosmétiques solides (rouge à lèvres, blush, poudre bronzante …) resteront stables plus longtemps que les liquides à la formule aqueuse (fond de teint, anticernes …). Et comme les crayons se taillent, retrouvant chaque fois une pointe vierge sous la précédente, ils se conservent mieux également.

 

la-verite-sur-la-peremption-des-cosmetiques

 

Cas particuliers : parfum et protection solaire

Les pires ennemis du parfum sont : la chaleur, la lumière, l’humidité et l’air. Si vous conservez vos précieux dans de bonnes conditions, ils pourront vous accompagner des années sans aucun problème. L’indication PAO de 36 mois est avant tout une couverture juridico-légale pour l’industrie !

Enfin, s’il y a bien une catégorie de produits sur laquelle je suis intransigeant, ce sont les protections solaires ! En plus de la fameuse PAO, il faut savoir qu’un produit solaire qui n’a pas encore été ouvert, ne peut être conservé que maximum 3 ans. En outre, les filtres solaires sont fragiles et se détériorent lors de changements de températures, l’exposition à de très fortes températures, le contact avec de l’eau ou du sable… Bref, je vous conseille de renouveler vos produits d’une année à l’autre.

 

Et vous comment procédez-vous pour déterminer si un produit cosmétique est encore valable ? Dites-moi tout !

 

Bisous, Caro

 

 

Articles qui pourraient également vous intéresser

Pas de commentaire

Réagir