fbpx
0 Dans Maquillage

Comparaison palettes : la plus chère et la moins chère de ma collection

En février dernier, j’ai acheté deux nouvelles palettes de fards à paupières aux prix diamétralement opposés. L’idée d’une comparaison objective a germé dans mon esprit car j’ai réalisé qu’il s’agissait de la palette la plus chère et la moins chère de ma collection ! Le prix est-il systématiquement synonyme de qualité ? (voir aussi mon article « quel prix mettre dans mon maquillage ? » ici)

Deux grandes palettes sur le banc d’essai :

  • Makeup Revolution et sa palette Ultra Eyeshadows Mermaids Forever. Prix hors promo = 12,99€
  • Natasha Denona et sa Gold Palette. Prix hors promo = 113€

Makeup Revolution – Mermaids Forever

Description faite par la marque : « Sirènes pour toujours, avec notre palette vous pouvez créer des looks fun ! Les sirènes sont venues sur terre pour nous apporter leur beauté aquatique dans cette palette envoûtante. La palette compte 32 fards de qualité professionnelle et un grand miroir. Soyez légendaires. Soyez révolutionnaires. (Vegan) »

(En réalité, j’ai modifié et corrigé le texte du site web francophone tant la traduction était mauvaise !!!)

Il s’git de mon tout premier achat Makeup Revolution suite à vos nombreuses recommandations depuis des mois. J’avoue que l’univers de l’enseigne ne m’attirait pas tant son image est associée (dans ma tête en tout cas) à des copies de Too Faced, Urban Decay ou autres. Mais plutôt que rester sur mes réticences, j’ai acheté cette palette colorée en bénéficiant d’un bon de -20% chez Di.

Le présentation d’une grande palette fine et compacte, sobre et noire, munie d’un grand miroir m’a tout de suite séduite. Par contre, la taille des fards à paupières m’a un peu déroutée. Ils sont très petits, on pourrait limite penser que c’est du maquillage pour enfants !

On retrouve 8 familles de couleurs, organisées en lignes verticales avec des dégradés sur la même nuance. J’aime ce positionnement qui crée directement de belles harmonies pour des maquillages équilibrés. Comme le nom Mermaids le suggère, on retrouve de magnifiques bleus et verts turquoises. Mais pas seulement, la palette est très versatile.

On retrouve un mélange de fards métallisés, satinés, brillants et mattes. Certains fards lumineux scintillent subtilement tandis que d’autres sont pourvues de paillettes visibles. Il y en a pour tous les goûts !

La texture est parfois poudreuse, surtout pour les ombres à paupières munies de paillettes (le pire : Mineral). Les fards se mélangent généralement bien et l’application est aisée. Par contre, où le bas blesse selon moi, c’est la pigmentation irrégulière. Je pointe principalement les mattes et les tons roses/mauves qui sont quasi invisibles sur moi (trop peu pigmentés).

Natasha Denona – Gold Palette

Description faite par la marque : « La Palette de fard à paupières Gold Eyeshadow offre 15 nouvelles teintes avec les formules classiques et célèbres de Natasha Denona : ombres mattes, métallisées, mousseuses & duo chrome.

La palette lance pour la première fois différentes nuances d’or dans des textures différentes, qui sont complétées avec des bruns & verts pour permettre de créer un large choix de looks variant entre l’or naturel et un regard plus glamour et spectaculaire. »

Il ne faut pas dire : Fontaine, je ne boirai pas de ton eau… C’est un peu mon histoire avec Natasha Denona ! Lorsque j’ai commencé à entendre parler de cette marque et de ses prix, j’ai été choquée. Mais voilà, au fil des mois et des revues positives, mon âme de beauty addict a eu voulu tester à son tour (avec un code promo de 25% chez Sephora quand même !). Vu l’investissement, j’ai préféré miser sur des coloris nude.

Niveau packaging, rien à redire si ce n’est que je ne suis pas fan de cette feuille transparente présentant le nom des fards. Elle est en effet « attachée » à la base de la palette et est souvent dans le chemin, soit pour prélever un fard, soit pour utiliser le miroir.

Le nom donne le ton : or, or, or ! La palette propose majoritairement des fards chauds aux sous-tons dorés. Mais on retrouve également quelques ombres à paupières froides (bleu, marron) ou neutres.

Ce que j’adore dans cette palette : la variété de textures et de finis. Je n’ai jamais utilisé des fards mattes aussi faciles à estomper (ils ne sont absolument pas « patchy » comme disent les anglophones). Les métalliques sont miroitant à souhait, les pailletés étincelants, et les duo chrome originaux. Mais ce n’est pas tout, Madame Denona inclut des « toppers » qui changent la donne. Seuls, on dirait de simples fards semi-transparents mais leur intérêt réside dans l’application sur d’autres poudres. Veillez cependant à appliquer Chrome, Sparks, Cava, Aurora et Brass en tapotant au doigt plutôt qu’au pinceau.

Et la pigmentation me direz-vous ? Elle est au rendez-vous sur les 15 propositions (et heureusement, vu le prix…).

Le meilleur rapport qualité / prix ?

Difficile de répondre à la question tant elle dépend des finances et des passions personnelles… En ce qui me concerne, je ne regrette pas d’avoir cassé ma tirelire pour Natasha Denona en raison de cette nouvelle expérience positive en maquillage. Cela vaut-il le prix ? Probablement pas mais je n’ai jamais trouvé les mêmes qualités ailleurs.

Makeup Revolution est une très belle découverte. Je n’avais pas énormément d’attentes avec une palette à 10€ et je trouve que, malgré ses défauts, elle offre de belles perspectives !

Quel est votre avis ?

Des bisous, Caro

Articles qui pourraient également vous intéresser

Pas de commentaire

Réagir