fbpx
0 Dans Parfum

L’Interdit de Givenchy, dans le sillage d’Audrey Hepburn

Je reviens aujourd’hui sur un best seller de parfumerie, le très célèbre « L’Interdit » de la Maison Givenchy. Entre histoire et modernité, entre lumière et ombres, passons en revue ce jus tout en contraste.

L’Interdit, une fragrance à l’histoire singulière…

L’Interdit de Givenchy a été conçu, à l’origine, par Hubert de Givenchy, à destination de l’actrice Audrey Hepburn. Le couturier dessina pour elle, au début des années 50, plusieurs robes somptueuses. Rapidement, un lien se tissa entre les deux jeunes gens et Audrey Hepburn devint la muse du créateur. De cette tendresse est né en 1954 un parfum, exclusivement réservé à l’actrice. Celui-ci était composé de fleurs blanches et d’une note plus obscure de fève de Tonka.

Source: Google Images

Trois ans plus tard, les conditions sont réunies pour créer un département de parfumerie au sein de Givenchy. Hubert souhaite, dès le départ, proposer deux fragrances différentes. L’une d’elles est celle qu’il avait imaginée initialement pour sa muse. Lorsqu’en 1957, il lui demande s’il peut la commercialiser, la légende rapporte qu’elle aurait répondu sur le ton de la plaisanterie: “Je vous l’interdis!”. Le nom du parfum était trouvé !

L’Interdit de Givenchy, version 2018

Ce nouveau parfum (qui est bien une nouvelle création, et non pas une réédition) invite les femmes à franchir le pas et ressentir le frisson de l’interdit. Si sa composition a aujourd’hui été métamorphosée, sa philosophie, en revanche, est restée la même.

Givenchy signe sa nouvelle fragrance: un hommage à une féminité audacieuse. Ne rien s’interdire. Ne rien se laisser interdire. Une invitation à franchir ses propres limites et dépasser les conventions pour exprimer sa singularité. La facette choc du chic. Rencontre défendue d’une fleur blanche et d’un accord sombre, Vétiver et Patchouli. La première fleur underground.

Givenchy définit cette reformulation comme un floral blanc, traversé de notes noires, dévoilant une féminité lumineuse qui flirte avec l’obscurité. Un jus tout en contraste… La féminité lumineuse s’oppose ainsi à l’obscurité brute de saveurs plus boisées. Créé par les maîtres parfumeurs Dominique Ropion, Anne Flipo et Fanny Bal, L’Interdit dévoile un bouquet blanc, mêlant fleur d’oranger, jasmin et tubéreuse, qui contraste avec les notes sombres, aux accents fumés et racines, du vétiver et du patchouli

  • Notes de tête : Poire, Bergamote
  • Notes de coeur : Fleur d’Oranger, Jasmin, Tubéreuse
  • Notes de fond : Patchouli, Vétiver

Eau de Parfum L’Interdit – Mon avis

L’Interdit est un savant mélange de sensations contrastée, à la fois solaire et sombre. A mes narines, il n’a pas d’âge mais représente avec certitude une femme forte et affirmée. Les notes de patchouli et de vétiver donnent du caractère au parfum et le tout forme une fragrance puissante et féminine à la fois. Une jolie réussite qui mérite qu’on s’y attarde.

Prix indicatif (50ml): 90€ chez Sephora France, 82,50€ chez Ici Paris XL Belgique et 61€ chez Tendance Parfums.

Avez-vous franchi L’Interdit ?
Bisous parfumés, Caro

PS : Merci à Tendance Parfums de m’avoir offert le produit en me laissant carte blanche sur la revue. Mon avis reste entièrement personnel et honnête.

Articles qui pourraient également vous intéresser

Pas de commentaire

Réagir