fbpx
0 Dans Blablatage/ Lifestyle

Mes séries Netflix

Netflix est arrivé dans ma vie sur le tard mais je ne pourrais clairement plus m’en passer ! Je regarde très peu la télévision mais les séries Netflix m’ont réconciliées avec le petit écran tant j’aime le format et les scénarios originaux. Petit tour d’horizon de séries qui m’ont scotchées :

Mes séries Netflix

  • Stranger Things
    • Série de science-fiction horrifique américaine qui compte actuellement 3 saisons et 25 épisodes
    • Synopsis : Un soir de novembre 1983 à Hawkins, dans l’Indiana, le jeune Will Byers, douze ans, disparaît brusquement sans laisser de traces, hormis son vélo. Plusieurs personnages vont alors tenter de le retrouver : sa mère Joyce, ses amis menés par Mike Wheeler et guidés par la mystérieuse Onze, une jeune fille ayant des pouvoirs psychiques, ainsi que le chef de la police Jim Hopper. Parallèlement, la ville est le théâtre de phénomènes surnaturels liés au Laboratoire national d’Hawkins, géré par le Département de l’Énergie des États-Unis (DoE) et indirectement la Central Intelligence Agency (CIA), dont les expériences dans le cadre du projet MKULTRA ne semblent pas étrangères à la disparition de Will.
    • J’aime les références aux films cultes des années 80, le goût assumé du kitsch, le caractère effrayant sans tomber dans l’horreur, la naïveté des personnages principaux remplis de bons sentiments.
  • 13 reasons why
    • Série dramatique américaine qui compte 2 saisons et 26 épisodes
    • Synopsis : Clay Jensen, un adolescent de dix-sept ans, reçoit une boîte contenant sept cassettes de la part d’une de ses amies, Hannah Baker, qui a mis fin à ses jours quelques semaines plus tôt. Ces sept cassettes, composées chacune de deux faces à écouter, contiennent chacune une des treize raisons qui ont poussé Hannah Baker à prendre cette décision. Chaque face correspond également à une personne qu’elle considère comme responsable de son acte. Perturbé par la réception de ces cassettes, Clay va vite découvrir au fur et à mesure des révélations d’Hannah que ses camarades ne sont pas vraiment ce qu’ils laissent paraître.
    • J’aime le fait que la série fait réfléchir et aborde des sujets tabous et délicats comme le suicide, le viol, le harcèlement scolaire, le sexisme. Même s’il y a des incohérences et des jeux d’acteurs pas toujours réalistes, elle ne m’a pas laissée indifférente.
  • La casa de Papel
    • Série à suspense espagnole qui compte actuellement 3 saisons et 30 épisodes
    • Synopsis : Un homme mystérieux, surnommé le Professeur (El Profesor), planifie le meilleur braquage jamais réalisé. Pour exécuter son plan, il recrute huit des meilleurs malfaiteurs du pays qui n’ont rien à perdre. Le but est d’infiltrer la Fabrique nationale de la monnaie et du timbre afin d’imprimer 2,4 milliards d’euros, en petites coupures de 50  et cela en moins de onze jours, sans verser une goutte de sang – malgré la présence de 67 otages, dont la fille de l’ambassadeur du Royaume-Uni.
    • J’aime les personnages charismatiques et les rebondissements qui nous tiennent en haleine.
  • Les demoiselles du téléphone
    • Série dramatique espagnole qui compte actuellement 3 saisons et 24 épisodes. Un 4ème opus devrait sortir en août 2019.
    • Synopsis : La série se déroule en 1928 et prend place à Madrid. Grâce à leur travail de standardistes, quatre jeunes femmes en quête d’indépendance vont créer des liens et vivre des aventures plus fortes les unes que les autres.
    • Mon avis est assez mitigé. J’aime les décors des années 20 et le rappel de la condition des femmes de l’époque. Je reste néanmoins sur ma fin dans les élans féministes assez superficiels. Les histoires d’amour de l’héroïne sont remplies de clichés et trop gnangna à mon goût.
  • Sense8
    • Série de science-fiction américaine qui compte 2 saisons et 24 épisodes
    • Synopsis : Une femme se suicide dans les ruines d’un temple méthodiste situé à Chicago, aux États-Unis. Sa mort mêle mystérieusement les existences de huit individus éparpillés aux quatre coins du monde. En effet, Nomi, Will, Riley, Capheus, Sun, Lito, Kala et Wolfgang partagent désormais des expériences intellectuelles, émotionnelles et sensorielles communes et se retrouvent capables d’intervenir dans leurs réalités respectives. Ils ne sont pas les seuls à disposer de ces capacités et sont recherchés par une organisation aux desseins obscurs.
    • J’aime cette série engagée et optimiste, un message de fraternité et d’acceptation de la différence. Un petit plus : une bande sons au top !
  • How to get away with murder
    • Série judiciaire américaine qui compte actuellement 5 saisons et 75 épisodes
    • Synopsis : La série raconte l’histoire d’Annalise Keating, professeure de droit pénal et avocate renommée à la tête de son propre cabinet à Philadelphie. Chaque année, quelques-uns de ses étudiants ont le privilège de travailler dans son cabinet. Mais un jour, ces derniers sont impliqués dans un meurtre…
    • J’aime cette série qui m’a mise hors d’haleine ! Dans chaque épisode, on suit une affaire unique mais la narration navigue entre le présent et le futur pour nous laisser découvrir un mystère qui entoure les stagiaires. Le casting est génial et la série nous malmène intelligemment à de nombreuses reprises pour définir le sens de la moralité et de la justice.
  • Ozark
    • Série dramatique américaine qui compte actuellement 2 saisons et 20 épisodes
    • Synopsis : La série raconte la vie de Marty Byrde, conseiller en gestion financière, et de sa femme Wendy. Marty est en fait chargé de réaliser des blanchiments de capitaux pour le deuxième plus gros cartel du Mexique. Mais lorsque ce même cartel se rend compte que de l’argent a disparu, Marty fait déménager sa famille de la banlieue de Chicago à Lake Ozark, une station balnéaire des monts Ozarks, grands lacs situés au cœur de l’Amérique, dans le Missouri. Il est confronté à un baron de la drogue mexicain, qui compte obtenir le remboursement de sa dette.
    • J’aime la remise en question de la moralité et la psychologie des personnages. Des petits airs de Breaking Bad mais dans une ambiance beaucoup moins sombre. De très bons acteurs et une intrigue intéressante. Dommage pour les quelques longueurs et un manque de rythme dans certains épisodes.
  • The Rain
    • Série de science-fiction danoise qui compte actuellement 2 saisons et 14 épisodes.
    • Synopsis : Le monde que nous connaissons n’existe plus. Six ans après qu’un virus brutal véhiculé par la pluie a décimé presque toute la population de Scandinavie, un frère et une sœur rescapés découvrent en quittant la sécurité de leur bunker qu’il ne reste plus aucun vestige de la civilisation. Bientôt, ils se joignent à un autre groupe de jeunes survivants et se lancent dans une aventure dangereuse qui leur fera parcourir tout le pays en quête d’une trace de vie.
    • J’aime l’ambiance de la série et l’intrigue de départ. Malheureusement, le déroulement est hyper prévisible et manque de piments ou de rebondissements. Il y avait pourtant du potentiel et de nombreuses pistes passionnantes ne sont pas suffisamment exploitées à mon goût.
  • The Sinner
    • Série dramatique américaine qui compte 2 saisons et 16 épisodes.
    • Synopsis de la saison 1 : Une jeune mère commet un assassinat sans savoir pourquoi. Le lieutenant Ambrose va chercher à déterminer l’origine de ses excès de violence en fouillant dans son passé.
    • J’aime la saison 1 parfaitement rythmée et cohérente. Chaque épisode donne envie d’en connaitre un peu plus sur ce mystère. Ce n’est qu’à la toute fin que les cartes tombent, et tant mieux. Difficile de lâcher la série, le tout s’enchaîne parfaitement bien et avec brio. Mention spéciale pour le casting.
  • Bodyguard
    • Série dramatique britannique qui compte 1 saison de 6 épisode.
    • Synopsis : Bodyguard suit le sergent de police David Budd, un vétéran de guerre usé, déprimé, perclus de traumatismes, qui travaille comme agent de protection des personnalités, dans le Metropolitan Police Service de Londres. Après avoir brillamment empêché une attaque terroriste, David se retrouve promu à la protection de la Secrétaire d’État à l’Intérieur britannique, l’ambitieuse Julia Montague, dont la politique néo-conservatrice représente tout ce qu’il méprise.
    • J’aime le rythme de la série et l’intrigue bien ficelée. On retrouve des éléments d’une série d’espionnage façon Homeland où sont mélangés enjeux politiques et dangers imminents.
  • Elite
    • Série thriller dramatique espagnol qui compte 1 saison de 8 épisodes.
    • Synopsis : La série suit la vie de trois jeunes ayant reçu une bourse pour étudier à Las Encinas, un prestigieux lycée espagnol, suite à l’effondrement de leur ancien lycée. Les arrivées de Samuel, Nadia et Christian ne seront pas simples, car les étudiants du lycée ne leur faciliteront pas les choses. Mais entre humiliation et harcèlement scolaire se produit le meurtre d’un des adolescents. Il reste à découvrir qui est le meurtrier.
    • J’aime la volonté de cette série dite « pour ados » d’aborder pas mal de thématiques sociétales osées : la lutte des classes et les inégalités sociales mais aussi la religion, le sexe, le homosexualité, le sida, l’avortement, le port du voile à l’école… L’énigme criminelle m’a plu et m’a gardé captivée.
  • You
    • Série thriller américain qui compte actuellement 1 saison de 10 épisodes.
    • Synopsis : Joe Goldberg est le gérant d’une modeste librairie à New York. Un jour, il fait la rencontre d’une cliente, Guinevere Beck. La jeune femme est un véritable coup de foudre pour Joe qui décide de la retrouver sur Internet. Joe devient vite obsédé par Beck. Il l’observe et cherche à connaitre chaque détail de sa vie sur les réseaux sociaux, notamment ses habitudes ou ses amis. Persuadé qu’ils sont faits l’un pour l’autre, il va tenter de renverser tous les obstacles qui pourraient se dresser en travers de son chemin et élaborer un stratagème machiavélique pour la séduire.
    • Cette série m’a totalement déstabilisée ! Je pensais à une romance un peu planifiée mais au final, on tombe sur un anti-héros obsessionnel, flippant et sociopathe. Le scénario est déroutant mais diablement efficace, on se demande jusqu’où Joe ira pour conquérir le coeur de sa belle (proie).
  • The Crown
    • Série biopic américano-britannique qui compte actuellement 2 saisons et 20 épisodes.
    • Synopsis : The Crown présente la vie de la reine du Royaume-Uni Élisabeth II, de son mariage en 1947 jusqu’à nos jours. Six saisons sont prévues à terme ; chacune couvrant une décennie du règne de la souveraine britannique.
      La première saison présente le mariage de la princesse Élisabeth et de Philip Mountbatten, son accession au trône, ses premières années en tant que reine et ses relations avec le protocole et le monde politique.
      La deuxième saison traite des relations du couple royal, de l’histoire personnelle et du passé difficile du duc d’Édimbourg, ainsi que de l’éducation du prince Charles. La vie sentimentale de la princesse Margaret et son mariage avec Antony Armstrong-Jones sont également abordés.
    • J’aime le souci du réalisme et du détail (mise en scène, décors, costumes, ressemblances physiques), on en oublierait parfois que la série est une fiction. Pour autant, la série n’est à aucun moment complaisante avec le pouvoir politique ou royal. Que du contraire !
  • Suits
    • Série comédie judiciaire américaine qui compte actuellement 9 saisons et 124 épisodes.
    • Synopsis : Avocat très ambitieux d’une grosse firme de Manhattan, Harvey Specter a besoin de quelqu’un pour l’épauler. Son choix se porte sur Mike Ross, un jeune homme très brillant mais sans diplôme, doté d’un talent certain et d’une mémoire photographique très précieuse. Mike devra cependant user de toutes les ruses pour garder sa place sans que personne ne découvre qu’il n’a jamais passé l’examen du barreau.
    • La série repose sur l’alchimie entre Harvey et Mike : l’un à la mémoire, l’autre est retors et manipulateur, mais avec classe et moralité. J’aime surtout les 3 premières saisons qui gardent le rythme, installent les personnages et conservent des dialogues savoureux. Mais j’ai l’impression que les scénaristes ont ensuite manqué de consistance et d’originalité.
  • Plan Coeur
    • Série comédie française qui compte 1 saison de 8 épisodes.
    • Synopsis : Deux ans après sa rupture avec Max, Elsa déprime et n’arrive pas à aller de l’avant. Charlotte et Émilie, ses deux meilleures amies depuis toujours, décident alors d’engager un gigolo, Jules, afin qu’elle puisse oublier son ex, sans qu’elle le sache…
    • J’aime cette « petite » série à voir sous la couette sans prise de tête. On se donne assez rapidement de l’issue de la romance mais c’est frais et gentil pour 8 épisodes.
  • Grace & Franckie
    • Série comédie américaine qui compte 5 saisons et 65 épisodes.
    • Synopsis : Grace et Frankie sont deux femmes que tout oppose. Seulement leurs maris, avocats dans le même cabinet, annoncent qu’ils s’aiment et prévoient de se marier. Les deux femmes de 70 ans, commencent donc à vivre ensemble, ce qui crée une multitude d’histoires farfelues, et qui finit par unir Grace, une femme d’affaires à Frankie une hippie.
    • J’aime les épisodes courts et souvent drôles. Pas mal de clichés assumés mais ça fonctionne pour moi. Bravo aux acteurs hyper crédibles.
  • The Society
    • Série dramatique américaine qui compte actuellement 1 saison et 10 épisodes.
    • Synopsis : Dans une ville cossue du Connecticut un groupe d’adolescents lutte pour survivre et recréer une société, après avoir été mystérieusement transporté dans une reproduction de leur ville sans aucun adulte…
    • J’aime l’expérience sociale dépeinte par la série qui est passionnante à suivre. Qui va se mettre en avant pour prendre le pouvoir ? Comment mettre en place un système pour assurer un certain équilibre et éviter l’anarchie ? Un petit aire de « Sa Majesté des Mouches » dans une ville bourgeoise. 
  • Lucifer
    • Série fantastique comédie policier américaine qui compte actuellement 4 saisons et 67 épisodes.
    • Synopsis : Lassé et fatigué d’être le « Seigneur des Enfers », Lucifer Morningstar abandonne son royaume et s’en va à Los Angeles où il est propriétaire d’une boîte de nuit appelée « Lux ». Lucifer a reçu le don de contraindre les gens à révéler leurs désirs les plus profonds. Un soir, Lucifer assiste au meurtre d’une chanteuse pop devant son club. Il décide donc d’aller à la recherche du coupable et croise sur son chemin une policière nommée Chloe Decker qui résiste à son don et lui met des bâtons dans les roues. Pendant que Lucifer Morningstar et Chloe Decker font équipe pour trouver le meurtrier, Dieu envoie l’ange Amenadiel sur Terre pour convaincre Lucifer de régner à nouveau sur l’Enfer.
    • J’aime le personnage de Lucifer, hyper attachant et… sexy ! Les ingrédients sont déjà vus : un héros nonchalant, qui tourne toutes les situations en dérision, face au détective qui tente de faire son métier avec sérieux. mais sur moi la recette prend !

Les synopsis ont été repris du site Wikipédia.

Et vous, quelles sont vos séries coup de coeur ?

Bisous, Caro

Articles qui pourraient également vous intéresser

Pas de commentaire

Réagir